Investir au Burundi

PRESIDENT ET VICE -PRESIDENT DE LA CFCIB

Investir au Burundi

 

  • Une position Géographique stratégique entre l'Afrique de l'Est et l'Afrique Centrale,entre l'Afrique anglophone et la partie francophone,
  • Lien entre l'EAC ,la CEPGL et la CEEAC,
  • lien lacustre entre l'EAC,la RDC et les pays d'Afrique Australe,
  • CEPGL,EAC et COMESA:un marché de +400 millions de consommateurs,
  • Union douanière- réalité pour EAC & COMESA,
  • Dynamisation de la CEPGL-évolution vers une Union Douanière,
  • Une plaque tournante du commerce et du transport:développement du bassin du Lac Tanganyika pour la facilitation du commerce avec les pays d'Afrique australe(RSA en premier) via le port de Mpulungu en Zambie,
  • Transport de Dar-es-Salam à Bujumbura via le port de KIGOMA pour réduire les coûts de transport de moitié (efforts en cours pour améliorer la voie ferroviaire Dar es Salam - Kigoma).
  • Via le Lac Tanganyika, le Burundi a aussi un accès direct au marché de la SADC.
  • Condition de marché très favorable: un pays en reconstruction et à forte demande dans tous les secteurs.
    • Energie :déficit
    • Offre alimentaire:déficit
    • secteur secondaire embryonnaire:plus de90% de produits manufacturés de grande consommation sont importés
    • l'intégration dans l'EAC donne accès à un marché de près de 130 millons de consommateurs
    • Ressources inexploitées ou sous-exploitées:Nickel,Or,Coltan,Lac Tanganyika)
    • Totale libéralisation:secteur télécommunication,secteur financier,secteur de production,secteur minier,...
    • Constante amélioration du climat des affaires(168/183,7eme pays réformateur dans le monde)

 

 

 

 


 

 

Investir au Burundi

  • Une position Géographique stratégique entre l'Afrique de l'Est et l'Afrique Centrale,entre l'Afrique anglophone et la partie francophone,
  • Lien entre l'EAC ,la CEPGL et la CEEAC,
  • lien lacustre entre l'EAC,la RDC et les pays d'Afrique Australe,
  • CEPGL,EAC et COMESA:un marché de +400 millions de consommateurs,
  • Union douanière- réalité pour EAC & COMESA,
  • Dynamisation de la CEPGL-évolution vers une Union Douanière,
  • Une plaque tournante du commerce et du transport:développement du bassin du Lac Tanganyika pour la facilitation du commerce avec les pays d'Afrique australe(RSA en premier) via le port de Mpulungu en Zambie,
  • Transport de Dar-es-Salam à Bujumbura via le port de KIGOMA pour réduire les coûts de transport de moitié (efforts en cours pour améliorer la voie ferroviaire Dar es Salam - Kigoma).
  • Via le Lac Tanganyika, le Burundi a aussi un accès direct au marché de la SADC.
  • Condition de marché très favorable: un pays en reconstruction et à forte demande dans tous les secteurs.
    • Energie :déficit
    • Offre alimentaire:déficit
    • secteur secondaire embryonnaire:plus de90% de produits manufacturés de grande consommation sont importés
    • l'intégration dans l'EAC donne accès à un marché de près de 130 millons de consommateurs
    • Ressources inexploitées ou sous-exploitées:Nickel,Or,Coltan,Lac Tanganyika)
    • Totale libéralisation:secteur télécommunication,secteur financier,secteur de production,secteur minier,...
    • Constante amélioration du climat des affaires(168/183,7eme pays réformateur dans le monde).

APPEL D'OFFRES

CHAMBRE FEDERALE DE COMMERCE  ET D’ INDUSTRIE  DU BURUNDI (CFCIB)

   AVIS D'APPEL D'OFFRES

La chambre Fédérale de Commerce  et d’Industrie du Burundi « CFCIB » en sigle  lance un avis  d’appel d’offres pour le recrutement d’un Secrétaire Général..

       1. Profil recherché :

a. Etre  de nationalité burundaise ;

b. Avoir un diplôme universitaire ;

c. Avoir une  expérience de 15 ans au moins  dans le secteur privé ou l’administration  publique  a un poste de haute responsabilité ;

d. Avoir  la capacité de mobilisation  des différents  acteurs  du secteur privé ;

e. Etre capable  de formuler  et de mettre  en œuvre une vision  de développement du secteur privé ;

 

 f.Justifier d’une grande capacité rédactionnelle ;

g.  Etre  intègre  et justifier des valeurs  éthiques et  morales ;

h.  Avoir  une bonne connaissance  du secteur  privé burundais et ses défis ;

i. Avoir  une grand  capacité  de communication  et pouvoir  entretenir  de bonnes  relations avec  le secteur  public et                les  partenaires techniques et financiers ; 

j.  Avoir  une   bonne maîtrise   du Kirundi, du Français  et de l’Anglais. La maîtrise  du Swahili  constitue  un avantage.

 

     Les termes de référence complets sont disponibles sur le site internet de la CFCIB,

     Rubrique appel d’offres : www.cfcib.bi ou peuvent être retirés au secrétariat de la CFCIB Bureau NO205

 

2. composition du dossier, procédure et date limite de dépôt des candidatures

Le dossier de candidature devra comprendre :

 - Une lettre de motivation  adressée a Monsieur le Président de la CFCIB, sise avenue du 13 octobre NO2 Bujumbura, Burundi.

- Un curriculum vitae détaillé et actualisé ;

- Des copies des diplômes certifiés ;

- Extrait du casier  judiciaire ;

  La procédure de dépôt des candidatures est spécifiée dans les TDR  tandis que  la date limite de réception des candidatures est fixée au 07avril 2017 à 17h (heure locale).

 

 

RADIO CCIB FM+

There is no Event

Photos Salles CFCIB