>
fren

Chambre Sectorielle d'Agri-Business

CAB

Présentation de la Chambre d’Agri-business

Plan de présentation

  1. Contexte général

I.1. Quelques données chiffrées de base

I.2. Cohérence avec la politique et les stratégies nationales

  1. Présentation de la Chambre d’Agri-business

III.Contraintes majeures 

  1. Attouts
  2. Réalisations

V.1. Sur financement USAID

V.2. Activités en cours : plaidoyer

VI.Opportunités d’investissement

 

I.Contexte général

 

I.1. Cohérence avec la politique et les stratégies nationales

 

Vision 2025:

- Deuxième objectif « développer une économie dynamique et  compétitive »

- Troisième pilier « la croissance économique et la lutte contre la pauvreté »,

 

CSLP:

L’axe 2 « transformation de l’économie burundaise pour une croissance soutenue et créatrice d’emploi : la promotion du secteur privé et l’emploi des jeunes pour réaliser une croissance économique rapide et durable. Il  identifie l’Agriculture durable et de marché comme  1er secteur clé de cette croissance.

 

Stratégie agricole nationale (SAN):

Axe stratégique n°2 : Promotion des filières et d’agribusiness dans une perspective  d’amélioration et de développement des sources de revenus 

    Axe stratégique n°3 : La professionnalisation des producteurs et le développement des 

    initiatives privées. 

 

PNIA:

 

  • Vision du secteur agricole

« L’agriculture burundaise a pour mission fondamentale d’assurer à tous les Burundais la sécurité alimentaire en quantité et en qualité. Pour ce faire elle devra se transformer d’une agriculture de subsistance à une agriculture familiale et commerciale, assurant un revenu décent aux ménages et soucieuse de l’environnement et de la bonne gestion des ressources. Cette agriculture sera pratiquée sur des exploitations dont la taille moyenne devra atteindre 1 Ha par exploitation contre 0,5 ha et dont les sols auront retrouvé une fertilité suffisante pour permettre des rendements qui se comparent aux meilleures  performances africaines. Les agriculteurs qui participeront à ces changements profonds seront des exploitants organisés et possédant les qualifications techniques nécessaires pour réaliser la mission du secteur agricole ». 

 

  • Programme 2: Professionnalisation des producteurs et promotion de l’innovation
  • Programme 3: Développement des filières et de l’agro-business

 

  1. Présentation de la Chambre d’Agri-business du Burundi (CAB)

La CAB est une des 11 Chambres sectorielles de la CFCIB

Date de création : Mars 2010

Date d’agrément : Février 2011

Membres: 52 membres fondateurs

                   168 membres effectifs dont 35 femmes

 

Structure organisationnelle

- Comité Exécutif

- Secrétariat Exécutif

- Antennes régionales

 

Vision : «  L’Agri-business est le moteur du développement »

Mission : « Transformer l’agriculture de subsistance en une agriculture de marché »

Approche : filière

Filières prioritaires : maïs, palmier à huile, tomate, poisson et lait

Critères de choix de ces filières :

  • Import-substitution ;
  • exportation ;
  • largement consommés localement ;
  • largement cultivés ;

 

Démarche : Du marché à la production « produire pour un marché préalablement identifié et

                     conclus au mieux ».

Rôle de la CAB

  • Créer un cadre de concertation et une plate-forme de dialogue avec le Gouvernement et les autres partenaires sur ​​l'impact probable des politiques existantes sur les activités de la Chambre et de ses membres ;
  • Représenter efficacement les membres de la Chambre en matière impliquant les autorités gouvernementales et d'autres partenaires en s’assurant de la participation maximale des membres ;
  • Sensibiliser les opérateurs économiques dans le domaine agricole de participer aux actions de la Chambre pour avoir le poids dans le dialogue ;
  • Promouvoir la collaboration parmi les membres.

 

Objectifs : 6 objectifs déclinés en  47 activités

 

  1. Renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles de la Chambre d'Agri-business
  2. Renforcement des capacités des membres de la CAB
  3. Mobilisation, sensibilisation et organisation des acteurs de l'agri-business
  4. Promotion de la recherche et de plaidoyer pour défendre les intérêts des membres
  5. Mobilisation des investissements dans le secteur de l'Agri-business
  6. Facilitation de la commercialisation des produits de l'Agri-business

Tableau1: Objectifs spécifiques et activités du plan stratégique 2015-2019

Objectif spécifique 1: Renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles de la Chambre d'Agri-business

1.1

Actualiser les statuts et le règlement d’ordre intérieur régissant la Chambre; élaborer le plan stratégique

1.2

Analyser les capacités organisationnelles  et formuler un programme de renforcement des capacités

1.3

Acquérir tout le mobilier et équipements nécessaires aux opérations de la Chambre

1.4

 

Elaborer les manuels des procédures de gestion

administratives et financières

1.5

Organiser le recrutement du personnel de la Chambre

1.6

Organiser la mise en train du personnel et leur mentorship

1.7

Organiser les échanges d’expérience avec d’autres chambres

1.8

Adhérer aux réseaux  régionaux et internationaux

1.9

Mettre en place des antennes régionales

1.10

Mobiliser les fonds pour le fonctionnement de la Chambre

1.11

Acquérir le siège de la Chambre d’Agri-Business

1.12

Créer et alimenter un site web attrayant

Objectif spécifique 2: Renforcement des capacités des membres de la CAB

2.1

Identifier les besoins en

formation des membres de la Chambre

2.2

Recruter les consultants pour former les membres dans les secteurs d'activités

2.3

Organiser les formations des membres dans les secteurs proprement dits

2.4

Enrichir le centre de documentation et de communication de la CFCIB en matière agricole

2.5

Constituer une banque de données des membres acteurs de la Chambre d’Agri-Business

2.6

Identifier les besoins en assistance techniques des membres de la chambre

2.7

Formuler et mener un programme d'assistance

technique aux membres

Objectif spécifique 3: Mobilisation, sensibilisation et organisation des acteurs de l'agri-business

3.1

Collecter et établir une base de données des autres acteurs non encore membres de l’Agri-business par secteur et par filière

3.2

Organiser les campagnes de sensibilisation (ateliers, medias, etc. pour publier les meilleures pratiques, les références positives et les témoignages)

3.3

Organiser ces acteurs selon les filières - chaines de valeurs

3.4

Faciliter la création des groupements pré-coopératives  et coopératives

3.5

Faciliter l'adhésion des groupements et coopératives à la Chambre

Objectif spécifique 4: Promotion de la recherche et de plaidoyer pour défendre les intérêts des membres

4.1

Identifier les domaines de recherche pour les questions pour lesquelles il faut mener le plaidoyer

4.2

Mener la recherche dans le domaine de l’Agri-business visant le plaidoyer

4.3

Mener le plaidoyer autour des questions et défis de l' d'Agri-business pour contribuer à l'amélioration de l'environnement des affaires (politique et lois, impôts et taxes, accès au crédit, accès équitable à la terre, etc.)

4.4

Assurer le suivi et l'évaluation des actions de plaidoyer

Objectif spécifique 5: Mobilisation des investissements dans le secteur de l'Agri-business

5.1

Identifier les activités nécessitant les investissements dans les filières et chaînes de valeur de l’Agri-business

5.2

Identifier des partenaires techniques et financiers potentiels dans les filières de l’Agri-business

5.3

Appuyer les membres à l’élaboration et présentation des projets; à la recherche des partenaires techniques et financiers  (PTFs) dans les différentes filières.

5.4

Organiser des salons financiers agricoles par filière

5.5

 

Diffuser massivement l'information sur le potentiel   d'Agri-business par les campagnes médiatiques, conférences, différentes industries et secteurs, les consommateurs en général, etc. au niveau national, régional et international).

5.6

Initier un fond de garantie  d'Agri-business

5.7

Négocier et initier une assurance agricole en faveur des investissements du secteur

5.8

Négocier des taux d’intérêts favorables aux acteurs du secteur  d'Agri-business

Objectif spécifique 6: Facilitation de la commercialisation des produits de l'Agri-business

6.1

Prospecter les marchés et leurs exigences au niveau local, régional et international

6.2

Normaliser les produits de l' d'Agri-business selon les filières

6.3

Assurer une quantité et qualité suffisante et régulière sur les marches

6.4

Négocier les contrats avec les clients

6.5

Mettre en place une stratégie de promotion des produits  d’Agri-business

6.6

Organiser les circuits de distribution des produits

6.7

Organiser les foires et salons  d'Agri-business au niveau provincial et national

6.8

Contribuer à la dotation des moyens la radio de la

CFCIB pour assurer une couverture nationale et régionale

6.9

Participer dans les fora nationaux, régionaux et internationaux  

6.10

Organiser et faciliter la participation aux foires et expositions des marchés régionaux et internationaux

6.11

Développer les relations de coopération commerciales inter chambres

III.Contraintes majeures :

     III.1.Au niveau de la production agricole

  • Changements climatiques : perturbation des saisons; saison sèches trop longues et précoces saison pluvieuse très courtes et irrégulières, ; pluies diluviennes causant des dégats énormes : les périodes de semis ne sont plus maîtrisables
  • Exiguité des terres cultivables
  • Dégradation de la fertilité des sols
  • Pression parasitaire et pathologique très élevée
  • Insuffisance organisationnelle

III.2.Au niveau de la transformation des produits agricoles

  • Insuffisance de l’énergie électrique
  • Insuffisance des capacités technologiques
  • Faible pouvoir d’achat vis à vis des produits manufacturés

III.3. Au niveau de la commercialisation

  • Manque de système d’information sur les marchés et les prix
  • Enclavement du pays et de certaines zones agricoles
  • Méconnaissance des normes de qualité
  • Irrégularité d’approvisionnement des marchés extérieurs

 

III.4. Au niveau transversal

  • Problèmes d’orientation et de planification ( agriculture longtemps orientée vers la subsistance et planification conséquente)
  • Problèmes de financement
  • Insuffisance dans l’organisation des acteurs
  • Analphabétisme élevé (plus de 47%)
  1. Potentialités agricoles du Burundi

- situation éco-climatique qui favorise la diversification des cultures et de l’élevage

- abondance des cours d’eau

- population laborieuse et appliquée

  

  1. Réalisations

     V.1. Sur financement USAID

     - Mise en place du Secrétariat Exécutif

     - Mise en place de 4 antennes régionales

     - Dotation d’outils de travail : élaboration des textes légaux (statuts et ROI révisés), du  manuel de procédures administratives , du manuel des procédures financières, du  plan stratégique 2015-2019 , du stratégie de communication , du stratégie de plaidoyer ; équipements de bureau ; 1 véhicule

    - Sensibilisation , mobilisation des membres actifs et des membres potentiels

    - Formation des membres actifs et potentiels ( création et gestion des coopératives ; calcul coût de production/bénéfice)

     - Appui matériel à 2 coopératives de production de tomate à Rugombo et à Buganda

 

 

V.2. Activités en cours :

- élaboration et présentation de projets au bailleurs potentiels

- conduite du plaidoyer

Thèmes de plaidoyer urgents :

1°Adaptation au changement  climatique

  • Généralisation de l’irrigation des plaines et des bas-fonds
  • Protection intégrale et intégrée des bassins versants et aménagement des marais
  • Création d’un fonds de garantie des aléas atmosphériques

2° Accès au financement

  • Création d’un fonds de bonification des taux d’intérêt des crédits agricoles
  • Création d’un fonds pour les jeunes entrepreneurs

 

3° Assurance agricole (animaux et plantations)

  • Création d’un système d’assurance agricole
  1. Opportunités d’investissement
  • Le marché du Gabon (signature convention entre la Chambre de commerce gabonaise et la CFCIB)
  • Le marché de la Turquie (signature d’un accord entre la Turquie et la CFCIB)
  • Le marché de Dubai (pourparlers en cours entre la Chambre de commerce et d’industrie de Dubai et les chambres de commerce et d’industrie de l’EAC)
  • Le marché régional très vaste (marché commun de l’EAC ; marché de la CEEAC)
  • Le marché spécifique de fruits tropicaux et des huiles végétales (huile de palme) très vaste
  • Les domaines d’import-substitution : tomate, céréales, huiles végétales
  • Existence du Fonds climat
  • Projets certains organismes internationaux et régionaux comme la BM, le  FIDA, le PAM, le PNUD, le TMEA
  • Projets de certaines ONG comme CARITAS, SPARK, ICCO, ZOA, CRS, etc.

A propos de la CFCIB

 

La CFCIB a pour objet d'initier, de proposer et de soutenir toutes les actions visant à améliorer l'environnement des affaires en vue du développement du secteur privé.

Notre Adresse

01, Avenue Mpotsa

RoheroI ,Bujumbura-Burundi

+(257)22222280

 info@cfcib.bi

 

Nombre de visiteur

44583
TodayToday1
YesterdayYesterday0
This WeekThis Week1
This MonthThis Month1
All daysAll days44583
©2018 CFCIB. All Rights Reserved. Designed By    Afriregister

Search